La France manque-t-elle d’éléctricité avec 21 réacteurs nucléaires ?

Pour cet hiver, on se demande si la France sera à l’abri du froid avec les quelques réacteurs nucléaires en arrêt. La ministre de l’Environnement Ségolène Royale a déjà montré son souci dans le manque d’approvisionnement en électricité pour cet hiver même si le président du groupe EDF tente de rassurer les Français qu’un maximum de réacteurs sera en marche durant cet hiver.

Des anomalies dans un effet « boule de neige »

effet-boule-de-neige.jpg

L’hiver ne fait que commencer et 21 réacteurs nucléaires sur les 58 sont à l’arrêt, ce qui fait plus d’un réacteur en mode OFF. Parmi ceux-ci, on compte une quinzaine qui est en maintenance technique « planifiée ». Ce qui est une situation tout à fait normale et ceux-ci devront être en marche après cet entretien. 7 de ces réacteurs nucléaires sont en tests sur leurs générateurs de vapeur, on peut les qualifier défectueux déjà. Ces réacteurs sont entrés en tests depuis qu’on a détecté une anomalie sur les générateurs fabriqués dans l’Usine Areva du Creusot. Ce fait a obligé l’EDF à passer la plupart de ses réacteurs nucléaires en test pour éviter tout problème. Ceci fait que les autres réacteurs vont passer également en test pour les prochains mois à venir.

Des solutions provisoires

reacteurs-nucleaires.jpg

Ces réacteurs nucléaires qui sont en arrêt produisent une grande partie d’électricité et il est clair que pour cet hiver, la production ne sera pas au top. Face à cette situation, l’EDF mettra en marche les solutions provisoires notamment les autres sources d’énergie renouvelables, dont l’hydraulique, le solaire ou l’éolien. Ces solutions ne pallieront pas la production totale des 21 réacteurs nucléaires qui ne sont pas en état de marche. Il est également envisageable d’acheter les besoins en électricité chez les voisins européens, mais l’addition sera bien salée pour l’EDF.